HELLO  |    Plus vous en savez sur nous, plus heureux nous sommes.
décembre 2017 retour à la liste des nouvelles
 
OK
 
Vélos
13.30.08
Photo 1 Photo 2 Photo 3
Championnats mondiaux
Ce n’est qu’une course de quelques minutes, mais c’est LA course.
PHOTOS CREDITS: PARIS GORE
Championnats mondiaux
Ce n’est qu’une course de quelques minutes, mais c’est LA course.
PHOTOS CREDITS: PARIS GORE
Championnats mondiaux
"Une piste, un weekend, et deux coureurs d’élite pour tester mes créations. C’est un challenge passionnant, le genre de défis que j’aime relever." — Dave Weagle
PHOTOS CREDITS: PARIS GORE
Championnats mondiaux
C’est un vélo unique fabriqué à la main à l’usine Devinci, située à Chicoutimi au Canada, et conçu pour des roues 650B.
PHOTOS CREDITS: PARIS GORE
Championnats mondiaux
Steve Smith prototype unique | Championnats du Monde. Ce n’est qu’une course de quelques minutes, mais c’est LA course. Celle qui détermine le détenteur du maillot arc-en-ciel tant convoité. Et le gagnant ne doit pas rendre son maillot au bout d’un an. Non, sa victoire est acquise pour la vie. C’est une façon de dire à ses rivaux que lors du grand jour, c’était lui le coureur le plus rapide au monde — fin de la discussion. Certes, certains compétiteurs minimisent l’importance d’un tel événement, disputé sur une seule journée, préférant se concentrer sur un championnat qui s’étend sur une saison complète. Mais la plupart admettront que ce championnat représente la victoire absolue, celle qui vient couronner une carrière. D’ailleurs, force est de constater que les équipes déploient davantage d’effort pour cette étape que pour toutes les autres de la saison. En effet, les équipes conçoivent des régimes d’entraînement spécialement pour le championnat, et les commanditaires, désireux d’investir dans un coureur capable de remporter les grands honneurs, mettent le paquet pour mettre au point de l’équipement particulier. Ces détails vont trouver leur apogée cette fin de semaine à Pietermaritzburg, en Afrique du Sud, une piste aux sections de pédalage hautement exigeantes. C’est véritablement un parcours unique qui exige un équipement spécifique. C’est pour cette raison que Dave Weagle a conçu un vélo de descente Devinci exclusivement pour Stevie Smith, (alias le Canadian Chainsaw Massacre). Il est vrai que les meilleurs du monde ont souvent accès à de l’équipement spécial. Bien souvent, ce sont des cadres plus légers ou des prototypes de suspension qui seront disponibles au public que quelques années plus tard; mais c’est la première fois de l’histoire qu’un vélo est conçu pour une piste, pour une journée précise et pour un seul coureur. Dans le monde du vélo de montagne, c’est un peu l’équivalent de la Formule 1. Nous avons décidé de vous en faire découvrir les secrets.

"Une piste, un weekend, et deux coureurs d’élite pour tester mes créations. C’est un challenge passionnant, le genre de défis que j’aime relever. Je suis habituellement fou de joie si je peux les aider à retrancher des dixièmes de seconde. Mais, cette fois-ci, on parle plutôt de secondes." — Dave Weagle, concepteur

Précisions techniques : C’est un vélo unique fabriqué à la main à l’usine Devinci, située à Chicoutimi au Canada, et conçu pour des roues 650B. Stevie compte parmi les quelques coureurs privilégiés du programme BlackBox à pouvoir rouler avec l’exceptionnelle fourche RockShox BoXXer, compatible avec ce type de roues. Le débattement à l’arrière est de 165 mm et de 175 mm à l’avant. Pas besoin de vous spécifier que le vélo est léger, c’est assez évident. Nous n’avons pas de chiffre précis, mais il pèse probablement autour de 30 livres, d’autant plus que son cadre en aluminium est l’un des plus légers sur le marché. Côté géométrie, il est bas et détendu. « Pour créer mon prototype, je me suis en grande partie basé sur la géométrie du Wilson et sur certaines de ses pièces, a expliqué son concepteur, Dave Weagle. Je l’ai conçu pour que Steve demeure dans sa zone de confort, mais je voulais lui permettre de gagner plus de vitesse dans certaines sections où un vélo de descente aurait été plutôt encombrant. » En d’autres mots, c’est une géométrie spécialement créée pour le parcours sud-africain.

"L’idée est de comprendre les forces et les faiblesses de chaque coureur. À partir de là, on prend en considération le réglage du vélo, le niveau de forme physique du coureur, son style et les conditions de la piste afin de voir où on peut économiser du temps. À l’automne et à l’hiver dernier, Steve et moi avons passé beaucoup de temps à discuter du Wilson carbone, du calendrier de la saison, et des parcours où nous pensions pouvoir retrancher du temps au chrono. C’est finalement dans le parcours de Pietermaritzburg que je pensais être en mesure d’y parvenir, grâce à une approche personnalisée."— Dave Weagle

Mais une question demeure : depuis le début de la saison, Stevie remporte un succès monstre avec son Wilson carbone – il a notamment remporté la victoire à la dernière étape de la Coupe du Monde, au Mont-Sainte-Anne, ainsi qu’au Canadian Open au Crankworx. Pourquoi diable lui fabriquer une toute nouvelle machine? Surtout que la plupart des aspirants au titre préfèrent s’en tenir à leur bonne vieille monture, possiblement plus légère pour l’occasion. Au lieu d’un vélo tout neuf pour Smith, n’aurait-il pas été mieux de créer un Wilson, version poids plume? « Sans doute, indique Weagle. C’était d’ailleurs notre plan initial, mais, comme Devinci désire mettre au point un vélo all-mountain avec un débattement plus important dans un avenir rapproché, c’était l’occasion rêvée d’en faire l’essai pour introduire de nouvelles idées. » On entend souvent parler du lien entre la compétition et les produits offerts sur le marché, mais sans en voir les conséquences. Pourtant, cette fois-ci, c’est bel et bien vrai.
LIEN(s) UTILE(S)



Inscrivez-vous aux
nouvelles devinci et
profitez de tous les
avantages d’être membre.


You TubeTwitterFacebook